accueil

<<Spectacles - Concerts<<

Récital Musique Hindustani


La musique modale indienne, outre la beauté raffinée de ses nombreuses expressions, a des effets spécifiques et universels, dont celui d’apaiser le mental.

C'est une musique savante, complexe et méditative, qui se joue en fonction des saisons, des heures de la journée et de l'humeur.

Issue des anciens écrits Vedas par transmission orale, ses origines datent de plusieurs siecles avant J-C, on lui donne d'autres noms, Gandharva Vedas, Yoga du son, Hindustani, elle est associée à l'Ayurvéda.

 

La musique classique du nord de l'Inde, dites Hindustani est une musique méditative, néanmoins complexe et savante.
Sa forme jouée se doit d'être très fluide pour l'auditeur, caractérisée par une improvisation presque totale mais dans des règles strictes liées au raga et au tala.

Raga

Le raga est une pièce musicale jouée. Cela signifie "ce qui colore l'esprit".Comme une teinte, ou émotion, voire beauté et mélodie. Chaque artiste interprète un raag, un peu comme un peintre
interprète sa version du sujet. L'émotion développée est importante.
Un raag est joué en fonction des heures de la journée, des humeurs, des saisons, des événements, etc.
Dans certains cas, un raag peut etre pensé comme une divinité, une personne propre, il faut essayer de le décrire le plus
fidèlement pour la recréer.
Un raga ou raag est caractérisé par beaucoup de particularités, un mode, une ligne ascendante et descendante parfois différentes, des notes importantes, d autres moins, voir interdites, des mouvements mélodiques, des effets caracteristiques sur certaines notes etc...
Entre trois minutes et plusieurs jours, un raag peut être interprété à volonté pour atteindre le climax.
A la difference de la majeur partie de la musique occidentale, la musique Hindustani est modale, ce qui veut dire que l'on
reste sur les mêmes notes tout le long du morceau. L'étude de cette musique est basée sur une approche différente que la nôtre.

Sa Ré Ga Ma Pa Dha Ni Sa = Do Ré Mi Fa Sol La Si Do

Tala

Veut dire "clap" ou "pulsation" et correspond à nos mesures.
Cela représente les sciences rythmiques indiennes.
Le tala est le nombre de temps qui compose un rythme, comme une mesure. Le tekka est sa variation jouée, le joueur de tablas interprète le tala avec différents tekkas. Un tala peut être : 16 temps teentaal, 7 rupak, 12 ektal, 10 jhaptaal, etc.
Par exemple, le tala Rupak 7 temps, est décomposé en 3+2+2 , en découlera par exemple ce tekka: tin tintin na
(3temps) dhindhin nana (2temps) dhindhin nana (2temps).
Les pulsations peuvent être lentes "ati vilambit" et lente"vilambit", moyen tempo "madhyala", rapide et tres rapiodes "drut et ati drut". Si les percussionnistes indiens gardent le tala et le theka, ils improvisent à volonté avec des jeux rythmiques parfois très complexes.

 

 

 

accueil